Ecoutez la radio lesintuitions.com

Tout à une fin

Tout à une fin !
Est-ce que cela vous contrarie ou vous gêne, lorsque vous attentez cette phrase ?

Le tout n’a pas de fin, parce que tout ce que l’on fait au sein du tout a une fin. Aller contre la fin de tout, ce qui se fait, c’est aller contre la vérité du tout. La fin est la loi de la vie. Toute chose a sa fin. Et c’est par la fin de chaque chose que le tout est éternel. C’est parce que tout a une fin, que le tout est central.
Si je peux vivre chaque chose en adhérant au simple fait que cette chose a sa fin, je développe une autre relation à cette chose. Déjà, je ne la considère plus hautement et exclusivement par rapport à moi. Si je cultive des roses dans mon jardin, si je les cultive que pour moi, je vais être malheureux que cette rose grandisse, se fane et meure. Si je cultive la rose pour la rose, la voir se développer normalement puis perdre ses pétales, et disparaître, alors c’est une joie constante.
L’art de vivre, c’est de bien vivre toutes les fins.
Yvan Amar